Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

[GRÈVES] Les musées aux visiteurs absents

En ce mois de décembre, les centres culturels ne font pas recette. La grève se prolonge et les institutions font face à un désert de touristes. Le château de Versailles, le musée d’Orsay, l’Opéra Garnier, ou encore la fondation Louis Vuitton ont réduit leurs horaires d’ouverture et annulé des spectacles en raison de la défection de personnels ou des difficultés de transports.  

Dans les salles et sous les chapiteaux, les effets de la grève ne se sont pas fait attendre. « Personne n’imagine les conséquences dramatiques que tout ce mouvement social va avoir sur l’économie de la culture », déplore Thierry Suc, le patron de la société de production TS3. Lui a pris le risque de programmer pendant un mois le spectacle War Horse à la Seine Musicale. Un endroit désormais inaccessible en métro, puisque la ligne 9 qui la dessert demeure irrémédiablement fermée depuis le 5 décembre.

En se rendant au Louvres, le constat est édifiant. L’heure et demie d’attente d’habitude nécessaire se transforme en cinq petites minutes, en raison de la faible affluence. A l’intérieur les affiches annoncent que toutes les salles ne peuvent être visitées en raison d’un manque de personnel. Soit un des effets de la grève sur le secteur du tourisme, dans un Paris au ralenti depuis le jeudi 5 décembre. Emilie qui s’occupe de l’accueil de la première salle confie « Mes journées sont très longues, il y a vraiment peu de monde. La Joconde a rarement été accessible aussi facilement. Et pour un mois de décembre c’est très inquiétant ». 

Baissée du rideau 

Les habitudes culturelles des parisiens sont également chamboulées avec une baisse sensible de la fréquentation de certaines salles de spectacles. L’Association pour le soutien du théâtre privé (ASTP) juge la chute «brutale » avec des réservations en repli moyen de 40%. Les fermetures partielles, les horaires aménagés et les difficultés d’accèsdécouragent également certains visiteurs de se rendre dans les musées parisiens dont la fréquentation est en berne depuis le 5 décembre.

Sur la soixantaine de salles adhérentes au Syndicat National du Théâtre Privé, 60 % environ n’ont pas ouvert le jeudi 5 décembre et en moyenne 30% pour les jours qui ont suivis. « Ce qui est terrible, c’est que nous avions remonté la pente des attentats de 2015. La fin d’année 2018 avait été impacté par les ‘gilets jaunes’ et maintenant, nous avons les grèves de décembre qui, normalement, est un bon mois d’activité. Il faut que nos théâtres aient les reins solides ! » déplore Isabelle Gentilhomme, déléguée générale du syndicat. Si le fonds de soutien mis en place par la profession peut être mis à contribution, pas sûr qu’il suffise si les difficultés perdurent. « Novembre-décembre, c’est une période où les gens ont l’habitude de sortir beaucoup. Notre grande crainte c’est que les grèves s’installent dans la durée comme en 1995, et que les perturbations perdurent durant des semaines« , explique le co-directeur du théâtre Le République. 

Une communication culturelle difficile 

Les stations de métros et les gares sont très sollicitées comme un lieu de promotion. Toutefois, de nombreuses gares étant fermées durant cette période de grève, les promotions, entre autre culturelle, ne se font pas voir. Lorsque Panayotis Pascot, jeune humoriste français, a dû choisir où publier les affiches de son spectacle dans Paris, il a préféré les stations de métro aux arrêts de bus. Mais ce dernier n’a pas pu anticiper la grève de la RATP et de la SNCF qui a débuté le 5 décembre. Résultat, seulement trois de ses affiches sont visibles dans le métro depuis maintenant plus de dix jours. Il déclare avec humour sur Twitter : “Ce qui est marrant c’est que ma prod m’avait dit : ‘tu es sûr tu veux pas plutôt faire des affiches sur les bus ?’ Moi j’avais dit : ’En décembre les gens ils ont froid, ils prennent le métro, vaut mieux faire des affiches métros… Malin. Il est futé le petit Pana. Il a du nez”.

Laura Ouvrard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :